Air Algérie: Quatre milliards de dinars pour sortir de la zone de turbulence financière

6 octobre 2019

Les faillites dans le secteur du transport aérien se sont multipliées. Des grandes compagnies aériennes ont été touchées cette dernière décennie alors que d’autres entreprises du transport aérien sont en route dont Air Algérie.
Subissant de fortes turbulences financières depuis plusieurs années, Air Algérie recoure au gouvernement du pays pour se sauver du naufrage et éviter de mettre la clé sous la porte. Elle a besoin de près de quatre milliards de dinars pour sortir de la zone rouge.

En effet, cette somme sera destinée à couvrir les frais entrainés par l’acquisition de trois appareils livrés par Boeing , trois aéronefs appartenant à ATR, et cinq autres appareils fournis par l’avionneur français Airbus. Ces dettes doivent être réglées dans les meilleurs délais. Et probablement, c’est le gouvernement du pays qui va s’en occuper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *